Mes services

En tant que tapissière d’ameublement je fais appel à des techniques traditionnelles pour restaurer un siège dans les règles de l’art. J’utilise au maximum des matériaux naturels. Que ce soit pour la tapisserie d’ameublement, le cannage ou le paillage, je mets en pratique mes connaissances en histoire de l’art. Il est aussi nécessaire d’avoir un sens de l’esthétique pour un rendu harmonieux.

 

En travaillant de façon traditionnel je peux être amenée à restaurer votre siège selon un style d’époque mais il est aussi possible de croiser les styles. Je peux moderniser une pièce ancienne ou restaurer un siège contemporain.

LA TAPISSERIE D’AMEUBLEMENT

La tapisserie d’ameublement consiste à restaurer un siège de façon traditionnelle ou contemporaine. La réfection se réalise en plusieurs étapes.

Le dégarnissage

Dans un premier temps il est nécessaire de dégarnir le fauteuil. C’est à dire mettre la carcasse à nu. Puis il faut s’assurer de l’état de l’ensemble, des assemblages, des taquets et la remettre en état si besoin est. Dans le cas ou les réparations sont trop importantes, il sera nécessaire de faire appel à un ébéniste ou à un restaurateur de meubles anciens.

Le sanglage

Dans un second temps je met en place des sangles de jute destinées à soutenir la garniture (le plancher); on appelle cela le sanglage. Suivant le style et le confort recherché une pose de ressors fixés par un guindage s’impose.  Vient ensuite la mise en crin, le plus souvent végétale, effectuée sur une toile forte en jute.  Puis je l’emballe dans une toile d’embourrure, maintenue par un point de fond et des piqures qui épousent la forme du siège. Cette garniture est finie par une pose de la toile blanche. De la mousse peut aussi être utilisée pour une méthode plus moderne.

La couverture

Dans un troisième temps: l’esthétique final. Je recouvre votre fauteuil avec le tissu que vous aurez choisi. Différentes finitions s’imposent, cloutée, galonnée, un passe poil simple ou double… tout dépend de votre intérieur, du style de votre fauteuil et du rendu recherché.

Les finitions

Dans un quatrième temps je procède à la mise en place d’un jaconas, c’est à dire une toile sous le siège pour cacher les sangles, protéger le fauteuil et apporter une meilleur finition.

Il s’agit là des étapes succinctes du travail de tapissière d’ameublement car chaque fauteuil est unique avec ses propres particularités (des garnitures en cuvette, demi suspendue, suspendue, en tableau, en médaillon, en bosse, en crosse…)

LE CANNAGE

Le cannage est une technique traditionnelle de tissage réalisée avec des cannes de rotin. Il peut être confectionné, troué ou collé. 

 

 

 

Cette méthode demande patience et dextérité. Pour réaliser une assise il faut compter en moyenne douze heures de travail. Elle comprend six passages: deux verticaux, deux horizontaux et deux en diagonale avec comme finition une bordure chevillée. 

 

 

 

Selon le style de votre siège j’utilise des cannes de rotin de tailles différentes: du 1.6mm de largeur pour la plus petite des cannes à 3 mm pour la plus grande.

 

 

 

LE PAILLAGE

Le paillage est une technique consistant à restaurer dans la grande majorité de cas des assises de siège. J’utilise du raphia naturel et de la paille de seigle.

Le dégarnissage

Dans un premier temps je vais commencer par dégarnir le siège c’est à dire défaire l’ancien paillage afin de mettre la carcasse à nu et la restaurer si besoin.

La préparation des pailles

Dans un second temps je fends mes pailles qui seront torsadées autour du raphia. Ces pailles peuvent être naturelles, teintées antiquaires, blondes ou colorées. Selon le style de votre siège je peux être amenée à utiliser des techniques de paillage différentes: naturel, en croix ou italien.

Le rembourrage

Dans un dernier temps je bourre par dessous l’assise à l’aide de crin végétal afin de consolider le siège et le rendre plus confortable.

Pour l’assise simple d’une chaise il faut compter minimum 12h de travail.

Le siège paillé, réservé d’abord aux habitations modestes, fit son entrée dans les riches demeures à partir du 18ème siècle.

MES CREATIONS

Ayant remarqué qu’il existe peu de mobilier pour enfants, je me suis lancée il y a quelques années dans la création de sièges pour les enfants. Toujours en utilisant des techniques traditionnelles de tapisserie d’ameublement, de cannage, de paillage ou de tissage. Je joue avec les différents matériaux, les mélanges de styles et les couleurs afin de créer des pièces uniques.

 

Sachez que les petites chaises paillées, initialement pensées pour les enfants, sont très solides et utilisables par des adultes. Très pratiques pour s’assoir autour d’une table basse pour un jeu de société ou un apéritif par exemple. Elles ont l’avantage de prendre peu de place .

 

Quand le temps me le permet je restaure aussi du mobilier pour adulte. Je fais en sorte de renouveler régulièrement mes créations. Si cela vous intéresse, elles sont toutes à vendre, visibles à mon atelier ou lorsque je participe à des expositions.

Vous souhaitez un devis ou un renseignement, vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous.

10 + 5 =